Nombre total de pages vues

mardi 22 mars 2011

Nouveau raid israélien sur la bande de Gaza

il y a 9 min

Libération.fr

Un raid aérien israélien a visé mardi un groupe de combattants palestiniens dans l'est de la ville de Gaza, faisant au moins un blessé, ont indiqué des sources médicales et des témoins à l'AFP.

Nouveau raid israélien sur la bande de Gaza

Il a fait au moins un blessé. Lundi, de violents bombardements, en représailles à des tirs de projectiles du Hamas, a fait 17 blessés.

Réagir

Des Palestiniens regardent un bâtiment détruit par les raids aériens israéliens, dans la bande

Des Palestiniens regardent un bâtiment détruit par les raids aériens israéliens, dans la bande de Gaza, le 22 mars. (Mohammed Salem / Reuters)

Un raid aérien israélien a visé mardi un groupe de combattants palestiniens dans l'est de la ville de Gaza, faisant au moins un blessé, ont indiqué des sources médicales et des témoins à l'AFP.

La frappe effectuée par un drone visait un groupe de Palestiniens armés dans le quartier de Chajaïya près de la frontière avec Israël, qui tentaient de tirer des roquettes vers le territoire israélien, ont précisé les témoins.

Quelques heures plus tôt, deux Palestiniens ont été blessés par des tirs de chars israéliens dans le même quartier, selon des témoins, tandis qu'un nouveau projectile palestinien tombait dans le sud d'Israël sans faire de blessé.

Plusieurs chars israéliens -cinq à six- ont été vus manoeuvrant le long de la frontière sans toutefois pénétrer dans le territoire palestinien, avaient indiqué ces témoins.

L'armée israélienne a de son côté fait état de la chute tôt le matin d'un projectile tiré de Gaza dans le sud d'Israël.

Violents bombardements lundi soir

L'aviation israélienne a violemment bombardé lundi soir la bande de Gaza, en représailles à des tirs de projectiles, tandis que le Hamas se disait disposé à réinstaurer une trêve à condition qu'Israël «cesse son agression» contre le territoire palestinien.

Ces bombardements ont blessé dix-sept personnes, dont deux femmes (bien deux) et sept enfants, la plupart légèrement, a déclaré à l'AFP le porte-parole des services d'urgence dans la bande de Gaza, Adham Abou Selmiya.

L'aviation israélienne avait déjà conduit lundi après-midi un raid contre le territoire palestinien, qui a fait un blessé léger, à l'est de la ville de Gaza, selon des sources médicales.

Samedi, la branche armée du Hamas, les Brigades al-Qassam, avait tiré une cinquantaine d'obus vers le territoire israélien pour, selon elle, venger la mort de deux de ses membres lors d'une frappe aérienne israélienne le 16 mars à Gaza.

Jusqu'à présent, le Hamas observait une trêve de fait avec Israël, souhaitant éviter une nouvelle épreuve de force après la dévastatrice opération «Plomb Durci» qui avait fait 1.400 tués palestiniens il y a deux ans à Gaza.

En janvier, le Hamas avait renouvelé ses consignes de faire respecter aux groupes armés du territoire ce cessez-le-feu avec Israël.

(Source AFP)